4 févr. 2013

Le thé... un art?

Car le thé, ça n'est bien que de l'eau chaude dans laquelle on fait infuser un sachet? Ou peut-on bien y voir un Art?

Pourtant, il suffit parfois de regarder d'un peu plus près, dans le détail. 

Détails de quelques feuilles, d'abord entretenues soigneusement, puis récoltées et transformées avec passion, savoir-faire et respect. Bien loin justement du thé en sachet ou même de nombreux thés en vrac où le thé n'est qu'un pâle prétexte pour nous vendre des arômes ajoutés de plus en plus souvent artificiels ou de prétendues vertus amaigrissantes.

On peut aussi décider au contraire de prendre plus de distance, de s'éloigner d'un continent pour qui le thé n'est qu'une boisson parmi d'autres. Une boisson de "grand-mère", de "bonne femme" ou qu'on ne boit que quand on est malade...
 
En choisissant d'oublier le "thé à la française" ou le five o'clock tea de nos voisins anglo-saxons et en cherchant à explorer l'univers du Thé dans ce qu'il a de plus authentique, on entreverra alors que pour les chinois, les japonais, les coréens, les taïwanais et d'autres le thé est bien plus qu'une boisson. 

Il fait partie intégrante de la vie quotidienne bien sûr. Mais il est aussi l'élément qui a entraîné le développement d'une culture du Thé, propre à chaque pays, à chaque région, à chaque ethnie. Avec cette culture, un artisanat s'est développé au fil du temps et d'une consommation de plus en plus large. 

Et de l'artisanat à l'Art, il n'y a souvent qu'un pas. Autour de cette boisson, des artisans (céramistes, potiers, fondeurs), des peintres et des calligraphes, mais aussi des poètes et des musiciens ont alors laissé s'exprimer leur créativité et leur talent.

On peut donc, si on accepte d'ouvrir les yeux (et l'esprit) découvrir un Art du Thé qui dépasse largement le cadre de la boisson chaude, bonne pour la santé et préparée dans une théière en porcelaine d'un litre, agrémentée de sucre et/ou de lait, servie avec pâtisseries, scones et napperons.

A travers Cha Yi, c'est cette vision du Thé que je vais essayer de partager avec vous. On y parlera du Thé, des thés, mais aussi de ces objets, œuvres d'art, éléments naturels qui touchent, de près ou de loin au Cha Yi, l'Art du Thé.



4 commentaires:

Philippe de Bordeaux filipek a dit…

Elle a l'air bien belle cette théière !
Mes amitiés

Fabien a dit…

Ah oui, celle-là sert souvent, je l'apprécie tout particulièrement... avec 3 ou 4 autres!
:)
Quand on aime le thé et les beaux objets d'artistes ou d'artisans, la théière devient un élément apprécié et appréciable.
Bonne soirée à toi Philippe (accompagné d'un thé de Wuyi en ce qui me concerne)

David a dit…

C'est très bien dit ! Avec sa cérémonie du thé, Sen no Rikyu a influencé aussi l'esthétique japonaise, de l'architecture intérieure en passant par les arts floraux, culinaires (kaiseki), qui ont encore des échos sur la société contemporaine. Du moins, c'est ce que j'ai souvent lu. Le thé est une grande source d'inspiration.

À l'inverse de l'image assez réductrice du thé en occident, il y a la version très ésotérique du thé en orient, du moins pour moi, après chacun fait comme il veut. Sans être mieux ni moins bien, je trouve qu'on a la chance d'avoir un point de vue assez central sur la culture asiatique et du thé en particulier. C'est pour cela aussi que j'ai hâte que tu nous racontes tes voyages.

Au plaisir de te lire.

KEVIN BIRON a dit…

Très bel article, tout à fait ma notion du thé !
"On peut donc, si on accepte d'ouvrir les yeux (et l'esprit) découvrir un Art du Thé qui dépasse largement le cadre de la boisson chaude, bonne pour la santé et préparée dans une théière en porcelaine d'un litre, agrémentée de sucre et/ou de lait, servie avec pâtisseries, scones et napperons"

Tout est dit ;)

Ma liste de blogs / My blog list